12/02/15 – JDH: « Comment aborder le travail de mémoire? »

ausc

Comment interpréter l’histoire à la lumière de l’actualité ? Faut-il le faire ? Et si oui comment le faire ? Quels outils peut-on donner aux enseignants, aux jeunes, à la presse ? Ce « Jeudi de l’Hémicycle » veut confronter l’histoire à l’actualité, examiner comment en tirer les leçons pour ne pas répéter les erreurs du passé.

Cela parait d’autant plus important à l’heure où nos sociétés occidentales sont mises sous tension par la menace terroriste, où certains parlent de « guerre de civilisation », où la peur de l’autre augmente, où l’antisémitisme et l’islamophobie sont plus que jamais d’actualité, le tout sur fond de crise économique.

Dans cette optique, le Parlement francophone bruxellois emmène chaque  année 1000 écoliers sur des lieux de mémoire tels que Breendonk, Auschwitz ou encore les lieux de la guerre 14-18. C’est essentiel, mais les événements récents demandent d’aller plus loin.

Pour ce « Jeudi de l’Hémicycle », des historiens de haut vol dialogueront avec députés, associations et société civile.

J’aurai le plaisir d’accueillir :

·         Laurence van Ypersele, professeur à l’UCL et spécialiste de la Grande Guerre, « La Belgique à l’heure des commémorations de la Grande Guerre »

·         Philippe Raxhon, docteur en histoire et professeur à l’Ulg « De la mémoire et de l’histoire »

·         Frédéric Crahay et Johan Puttemans de la Fondation Auschwitz « Une fondation aux projets pédagogiques sans cesse renouvelés »

·         Philippe Plumet de Démocratie ou barbarie « Une cellule de coordination au service du travail de mémoire et d’histoire ».

Où : Au Parlement Bruxellois, Rue du Lombard 69 à 1000 Bruxelles-Capitale

Quand: le 12 février 2015, de 13h00 à 16h30

RSVP : avant le 10 février 2015 à jdegroote@pfb.irisnet.be

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.