Commémoration à Auschwitz-Birkenau: mille jeunes dans le train des « Mille ».

Le Parlement francophone bruxellois a emmené 4 classes bruxelloises dans le train des mille. « Mille », comme ces 1000 déportés entassés dans des wagons à bestiaux vers l’horreur. Ces jeunes rhétoriciens pris en charge par le Parlement font partie des 1000 étudiants européens, principalement belges, qui tous les 3 ans participent à ce travail de mémoire. Ceci vient en échos au travail de mémoire que le PFB réalise chaque année en emmenant 1000 jeunes visiter différents lieux de mémoires en Belgique: Breendonk, Chastre, Musée Juif, …

A Auschwitz-Birkenau, accompagnée de mes collègues députés membres du Bureau du Parlement, j’ai eu l’occasion de passer beaucoup de temps avec les élèves de l’Institut des Filles de Marie de Saint-Gilles. C’était formidable de voir à quel points ces jeunes se sont investis dans la préparation de ce voyage: retraites, visites, pièces de théâtres.  Ils ont même créé des mini-pièces de théâtre, du slam, de la poésie et même du chant pour donner à leur manière du sens à cette expérience touchante. Premier voyage scolaire pour certains d’entre eux, tous sont repartis bouleversés et surtout en réalisant à quel point il est important de se rappeler cette horreur du passé afin de pouvoir se dire « Plus jamais ça ».

Lisez aussi le reportage réalisé par le journal « la capitale »

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.