JDH: « Femmes et violence: la reconstruction »

A l’occasion de la journée internationale des droits de la Femme, nous avons projeté, le 5 mars dernier, le film de Benoît Dervaux et André Versaille « Rwanda, la vie après – Paroles de mères ». Il retrace le long cheminement douloureux vers la recontruction de 6  femmes tutsies violées lors du génocide au Rwanda. Les personnes présentes dans l’hémicycle ont été choquées, touchées par cette histoire particulière, celle du Rwanda en 1994, et pourtant si commune à celle de centaines de milliers de jeunes femmes aujourd’hui, en Syrie, au Nigéria, au Soudan ou ailleurs. L’hémicycle était plein et deux classes de jeunes adolescents étaient venues voir le film. Passée la gêne d’entendre les mots crus décrire le viol, difficiles à entendre même pour un adulte, beaucoup de jeunes sont partis en me disant: « Je comprends que ces femmes là, il y a vingt ans, cela pourrait être moi aujourd’hui. Je veux me battre contre cette violence ». Mission accomplie.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.